Ils étaient les hommes et les femmes du sable, du vent, de la lumière, de la nuit.


... en tête de la caravane, il y avait les hommes, enveloppés dans leurs manteaux de laine, leurs visages masqués par un voile bleu. Avec eux marchaient deux ou trois dromadaires, puis les chèvres et les moutons harcelés par les jeunes garçons. Les femmes fermaient la marche.


Désert. Le Clézio.

dimanche 29 août 2010

Condamnation à mort par lapidation en Iran.

La pression globale sur l'Iran a déjà sauvé Sakineh d'une mort par lapidation, mais elle pourrait toujours être pendue dans les jours qui viennent. Plus de pression sur l'Iran venant des chefs d'état du Brésil et de la Turquie - les alliés de l'Iran - est le dernier espoir pour Sakineh. Faites un don ci-dessous pour financer notre campagne publicitaire d'urgence au Brésil et en Turquie dans les 48 heures à venir :

Sakineh Mohammadi Ashtiani pourrait être mise à mort pour adultère dans les jours qui viennent, mais deux hommes peuvent encore lui sauver la vie : les chefs d'état du Brésil et de la Turquie.
Le président Lula et le premier ministre Erdogan sont des alliés et médiateurs influents et respectés qui peuvent encore changer la décision de l'Iran. Ces deux pays ont condamnés le sort réservé à Sakineh. Nous devons maintenant leur demander d'exercer leur influence diplomatique pour libérer Sakineh et mettre fin à la lapidation pour toujours.
Avaaz lance aujourd'hui une campagne publicitaire urgente dans des journaux clés au Brésil et en Turquie exhortant ces pays à demander la justice pour Sakineh. Ces annonces vont délivrer notre pétition signée par plus d'un demi-million d'entre nous, toucher les milieux politiques et lancer un appel direct à Lula et Erdogan. Si seulement 5000 d'entre nous font un don de petite ampleur dans les prochaines 48 heures, nous pouvons lancer un immense appel avant qu'il ne soit trop tard. Faites un don maintenant pour rendre ces annonces possibles -- ce pourrait être le dernier espoir de Sakineh:
https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?vl

La condamnation de Sakineh est une grotesque parodie de justice. Elle a été condamnée à mort par lapidation pour avoir soi-disant eu des relations avec d'autres hommes, des années après la mort de son mari, et en dépit d'une récente loi mettant fin à la pratique de la lapidation en Iran. Elle ne parlait pas non plus la langue du procès. Ses deux enfants ont lancé une campagne globale pour sauver sa vie qui a généré une indignation partout dans le monde, dont 554 000 membres d'Avaaz. Se sentant sous pression, le gouvernement iranien a annulé sa lapidation, mais elle est toujours condamnée à mort par pendaison maintenant.
La tension monte en Iran depuis que le cas de Sakineh a attiré l'attention du monde. Le gouvernement a menacé d'appréhender ses deux enfants pour en avoir parlé, et menace son avocat d'emprisonnement. Il est forcé de se cacher et sa famille est en danger.
Mais Lula et Erdogan ont le respect des leaders iraniens et peuvent influencer le régime. Et ils nous écoutent. Lula avait dit qu'il ne se mêlerait pas dans cette affaire mais après avoir été informé de la grande campagne en ligne il a changé d'avis, offrant refuge à Sakineh au Brésil et demandant aux autorités iraniennes de rapidement résoudre ce cas. Nous savons que le président Lula écoute Avaaz: cette année, en dépit d'une grande opposition, nos membres brésiliens ont persuadé Lula d'accepter une loi protégeant l'Amazone, et une audacieuse loi contre la corruption.
Ces deux dernières semaines, plus de 554 000 d'entre nous ont signé la pétition pour sauver Sakineh et mettre fin à la lapidation.. Nous n'avons plus que quelques jours pour persuader Lula et Erdogan d'agir, ce pourrait être notre dernière chance pour sauver Sakineh.



https://secure.avaaz.org/fr/save_sakinehs_life/?vl

Lapidation

Les portes du stade s'ouvrent sur les dunes
femme lapidée.
Le sable est chauffé à blanc et l'humide
poudre grise parsemée du rouge du sang frais
de larmes et de chair.
De blancs lambeaux du suc interne qui fait battre le coeur
active les poumons
brise la voix
étire la gorge dans un gémissement étouffé.
Cri de la foule enturbannée
foule mâle au visage de bistre.
Un vautour le bec sanglant guette l'instant de la chute.
Le repos des membres étirés brisés lacérés
le sang des flaques desséchées et le chant rauque des dunes
pénètrent l'espace de douleur
- les portes du stade sont largement ouvertes -
musique du sable frappant les feuilles caduques
des plantes solitaires.
Le lointain du désert crève de chaud et de froid aux heures du jour, de la nuit.

                                                                                              C.CAZALS

 Ce texte écrit il y a 3 ans sera transmis dans la journée à l' Ambassade d'Iran à Paris.


CLe cas de Sakineh a outragé le monde entier par sa nature brutale et insensée. Mais dans notre combat pour une femme nous pouvons transmettre un grand appel pour les droits des femmes.

1 commentaire:

I3akicoeur a dit…

Et Jésus dit : " Que celui d’entre vous qui est sans péché lui jette la première pierre !"
Les écrits bibliques perdurent, mais qui continue de les lire. Avisons les maitres d'oeuvre.