Ils étaient les hommes et les femmes du sable, du vent, de la lumière, de la nuit.


... en tête de la caravane, il y avait les hommes, enveloppés dans leurs manteaux de laine, leurs visages masqués par un voile bleu. Avec eux marchaient deux ou trois dromadaires, puis les chèvres et les moutons harcelés par les jeunes garçons. Les femmes fermaient la marche.


Désert. Le Clézio.

lundi 13 septembre 2010

Cri de Rage. de Christian CAZALS



POURQUOI TANT DE HARGNE ENVERS LES ROMS.  SOUDAIN.!!!



1 commentaire:

Jacqueline Waechter a dit…

En voyageant, j'ai compris que l'homme libre est nomade. Je choisis donc la liberté avant qu'il ne soit trop tard. Je ne veux pas devenir un vieux chanteur.

Interview à la RTB, 1971.
Citations de Jacques Brel


«La haine doit être vaincue par l'amour et la générosité.»
[ Baruch Spinoza ]

«Le chat n’est pas tenu de vivre selon les lois du lion.»
[ Baruch Spinoza ]


"Au carrefour de la sociologie des organisations et de la psychiatrie, le Dr Yves Prigent dans son livre La Cruauté ordinaire analyse le comportement de petits groupes menés par un pervers envieux. Ces phénomènes sont attestés par Gustave Le Bon dès la fin du xixe siècle dans Psychologie des foules et par Sigmund Freud qui, lui, expose la violence d'un groupe piloté par un pervers envieux.
L'attaque se porte sur celui qui dispose d'une vie intérieure profonde ou de compétences affirmées selon le principe que « le clou qui dépasse connaîtra le marteau »

. Le pervers agit sans intentionnalité claire, car il ne peut exprimer son manque par le logos. Il transforme donc un souci impensable (l'envie qu'il ressent et ne peut s'avouer sans perdre la face à ses propres yeux) en un souci pensable à l'occasion d'un travail psychique. Il émet donc un double message :
Il se demande comment on ferait sans l'objet de sa haine.
Mais en même temps, il propage un message de persécution."

Bouc émissaire, extrait de l article Wikipédia...
l'encyclopédie libre...